Bas-relief par François Barrois

Bas-reliefRetour aux highlights
Bas relief en marbre blanc représentant la Descente de Croix, signé F. Barrois.
Début du XVIIIe siècle (accidents).
H : 112 cm, L : 72 cm
30 000 – 50 000 €

François Barrois travailla sur plusieurs chantiers relevant des Bâtiments du roi, notamment celui du Grand Trianon, vers 1687-1688, puis celui du château de Marly vers 1696-1698. Son œuvre est assez peu étudiée mais on lui connaît un chef-d’œuvre, sa Cléopâtre, conservée au musée du Louvre. Cette figure fascinante réalisée en 1700 constitua son morceau de réception à l’Académie royale de peinture et de sculpture, institution dans laquelle il fit carrière comme professeur et dont il devint recteur.
Bas relief 2
Une mention de Barrois au Salon de l’Académie en 1704 doit retenir notre attention. On peut lire à la page 38 du livret : « Dans la même embrazure, un bas-relief en marbre d’une Vierge au bas de la Croix qui tient son fils mort sur ses genoux, par M. Barroy, adjoint à Professeur ». L’identification à notre relief semble devoir être écartée pour des raisons iconographiques, il est intéressant de noter le succès probable de cette oeuvre exposée au Salon, conduisant très probablement Barrois à réaliser un second exemplaire avec des différences dans la composition.